A titre d'exemples, on trouvera là quelques concepts et méthodes dont j'ai été au fil des années l'inventeur et  le promoteur. (liste non exhaustive)

Je me suis en effet intéressé aux processus depuis 1983 (37ans). 
J'ai été en effet à l'époque pendant deux ans directeur Qualité du secteur tertiaire à IBM France, très impliqué dans la cartographie et l'optimisation de certains processus transverses dès 1987.
Voir par exemple  l'article Qualité et Tertiaire (1984)  http://davidjf.free.fr/QUALITE.htm

En 1991, suite à un voyage d'étude au Japon, j'ai mis pas mal d'emphase sur les stratégies processus, sur les  approches transverses  http://davidjf.free.fr/jap.htm

L'amélioration continue n'étant pas suffisante, j'ai été le moteur de certains mécanismes de réingénierie à IBM France vers les années 92-95 http://davidjf.free.fr/reeng.htm

Entre 1985 et 1995
, j'ai, comme conférencier et intervenant permanent,  promu et véhiculé ces concepts auprès de la plupart des comités de direction des grandes entreprises françaises, au sein de CODE

 (historiquement "Cours d' Ordinateurs pour Direction d'Entreprise"), les rencontres de directions générales organisées par la DG d'IBM France  (une vingtaine par an, en 10 ans toutes les DGs des grandes entreprises françaises ont été rencontrées).

Dans le domaine des processus, de 1991 à 1995, au sein de IBM Consulting Group, en tant que Directeur R&D,  j'ai  conçu et développé certaines pratiques de "Business Transformation" (BT, une des pratiques de consulting d'IBM:

A )  j'ai remodelé les concepts d'alignement stratégique, en modifiant  la typologie  historique Henderson and Venkatraman (voir l'article fondateur  http://davidjf.com/ibm.henderson.pdf )



La modèle Henderson mettait en effet à tort dans le quartile bas/gauche  les processus en mineur par rapport à la structure et plaçait la stratégie entreprise au même niveau que la stratégie informatique!

 J'ai à l'époque modifié le modèle de la façon suivante:




 

 

B)  J'ai à cette époque lancé une pratique consulting de priorisation des processus par effet de levier sur les tableaux de bord et/ou les KPIs, appelée à l'époque par IBM "SES"


 (appliquée entre autre à IBM France pour prioriser ses processus et ses projets)




Ceci était une déclinaison vers les processus de la stratégie japonaise de déploiement "Hoshin Kanri" ("exécution" de la "direction boussole"), et d'une partie des concepts de  l'alignement stratégique développés pour IBM par Henderson and Venkatraman. (Cf IBM System Journal 1993)

La méthode a été entre autres utilisée par Ibm France en 1989 pour prioriser ses processus (effet de levier sur les objectifs stratégiques et les KPIs)


Ceci a également permis la priorisation des projets (effets de levier sur les processus), avec une vision tridimensionnelle du portofolio de projet (Stratégie via les Processus / Rentabilité / Coûts-Risques)




Depuis 1995, dans ses activités de conseil, j'ai utilisé cette méthode à de très nombreuses occasions (+50...)

C )  j'ai remodélisé les concepts initiaux de Pines et Boynton (Cf IBM System Journal1993) sur le "sur-mesure de masse" et les typologies d'entreprise.


J'ai publié entre autres des commentaires sur le thème dans Harvard Business Review http://davidjf.free.fr/smm.htm



 D ) J'ai reconçu et appliqué à IBM France des concepts de "benchmark" culturels, basés sur le modèle de Boynton et des typologies de cultures définies par Carnegie-Mellon



J'ai développé ces concepts dans de nombreux articles et/ou ouvrages  (dont le chap 8 du livre "Processus , la voie du la performance" du C2P 2008  http://davidjf.com/Chap8.doc  ).
J'ai mené ce type de benchmark dans une trentaine d'entreprises, et dans de nombreses (+40) sessions de formations.

E )  J'ai promu l'utilisation systématique dès 1994 d'une philosophie ABM/ABC pour évaluer les coûts humains des processus et imaginer  des scénarios de réingénierie

F )  J'ai appliqué les concepts processus aux modes de relations avec l'entreprise étendue  (sous traitants, distributeurs, fournisseurs, ...)

Ceci a conduit par la suite à l'application mondiale, par IBM, d'une implémentation du concept RTM (Routes to Market), définissant clairement le qui-fait-quoi dans les chaînes de valeurs étendue, et définissant ainsi plus précisément ses relations avec ses distributeurs.

G )  J'ai utilisé de façon systématique  la technique Micmac   (Michel Godet) à l'étude de l'interdépendance systémique des processus, dès 1995




De nombreuses interventions et contributions illustrent et datent ces concepts. Par exemple ces articles de 1999: http://davidjf.free.fr/codex.html  et http://davidjf.free.fr/CODE3.htm ou celui-ci de 2008: http://davidjf.free.fr/hermesa.html


Philosophie de propriété intellectuelle:

- les concepts ne peuvent être personnels, ils sont par nature libres de droits, chacun peut se les approprier, les diffuser, avec ou non référence des créateurs/inventeurs.

Les concepts sont libres et là pour être diffusés par tous


- les méthodes mises en œuvre pour implémenter ces concepts sont elles sous un statut "Creative Commons".


  La référence du créateur doit être mentionnée dans les présentations et/ou les utilisations.

 Les méthodes sont "Creative Commons"

- Lorsque ces méthodes sont engrammées dans des logiciels développés par l'auteur, une autorisation explicite d'utilisation (gratuite) doit avoir été formulée pour utiliser ce logiciel

L'usage des logiciels doit être autorisé


- Tous les visuels créé par l'auteur peut être utilisé. Pour certains, la mention ©Jean-François David doit rester attachée à l'image projetée et/ou diffusée.

Certains visuels restent "propriété" de l'auteur